Le diabète est aujourd’hui l’une des maladies les plus fréquentes dans le monde. Il s’agit d’un trouble métabolique qui résulte de l’excès de sucre contenu dans le sang.

Connaître les différents types de diabète

Le diabète est dû à une insuffisance de l’insuline produite par le pancréas ou par l’incapacité des cellules à utiliser l’insuline. L’insuline est une hormone qui a pour fonction de permettre au glucose de s’introduire dans les cellules. Dans les deux cas, le sucre s’accumule dans le sang, ce qui entraine l’hyperglycémie. À titre informatif, l’hexagone compte aujourd’hui plus de trois millions de personnes diabétiques. Et ce chiffre ne fait qu’augmenter. Sachez que le diabète est une maladie qui ne se guérit pas, mais il est tout à fait possible de le contrôler en suivant des traitements adéquats.

Il existe trois types de diabète, à savoir : le diabète de type 1, de type 2 et gestationnel. Le diabète de type 1 touche généralement l’enfant et l’adolescent. On parle donc de diabète insulino-dépendant. Dans ce cas, les cellules bêta c’est-à-dire celles qui produisent l’insuline sont toujours détruites par le système immunitaire. La raison exacte de cette destruction demeure encore inconnue aujourd’hui. Afin d’améliorer la santé des patients, il impose l’injection quotidienne d’insuline pour permettre à l’organisme de fonctionner correctement.

Quant au diabète de type 2, il se manifeste généralement entre 55 et 65 ans. Mais il peut aussi apparaître dès le plus jeune âge notamment chez les populations à risque. Chez certaines personnes, celui-ci est dû à l’insuffisance de sécrétion d’insuline. Chez d’autres, l’insuline produite par les cellules bêta n’est pas en mesure d’accomplir correctement son travail ; il s’agit de la résistance à l’insuline.

Le diabète gestationnel touche plus de 3 % des femmes enceintes. Il survient vers la fin du deuxième et pendant le troisième trimestre de grossesse. À ce stade, les hormones du placenta deviennent de plus en plus abondantes et le pancréas n’arrive plus à produire assez d’insuline pour contrebalancer les effets de ces hormones. Les symptômes restent similaires au diabète en général : envie d’uriner constamment, une fatigue inexpliquée, besoin de s’hydrater souvent… Attention, chez certaines femmes, les symptômes peuvent être inexistants. Tout au long de la grossesse, la future maman devra surveiller son taux de glycémie, suivre un régime alimentaire et dans la mesure du possible faire une activité physique telle que la marche à pied, la gym douce au sol ou en piscine, etc. Dans certains cas, il disparait après l’accouchement.

Les signes révélateurs du diabète type 1 et type 2

Les signes révélateurs du diabète de type 1 demeurent identiques, peu importe l’âge et se manifestent souvent de façon brutale. Parmi les symptômes qui peuvent être constatés figurent l’hyperglycémie, l’amaigrissement, l’envie fréquente d’uriner, la soif importante, les maux de ventre et la fatigue. Le coma acidocétosique peut aussi révéler la présence du diabète de type 1. Cela survient lorsqu’il n’y a plus d’insuline pour faire entrer le glucose dans les cellules. Le glucose est donc remplacé par l’acide gras alors que celui-ci produit de l’acétone qui est néfaste pour le cerveau. Seul le dépistage permet de déceler sa présence chez un individu. Cela consiste à mesurer la glycémie c’est-à-dire le taux de glucose contenu dans le sang.

Contrairement au diabète de type 1, celui de type 2 évolue progressivement en silence. Parmi les signes révélateurs figurent l’hyperglycémie, la fatigue excessive, les infections récurrentes au niveau de la peau et des gencives, l’engourdissement et les troubles de la vue. Les troubles de l’érection peuvent aussi révéler la présence de cette maladie chez les hommes. Notez qu’une alimentation non équilibrée, ainsi que la sédentarité sont des facteurs propices à l’apparition du diabète de type 2. Si vous êtes en surpoids ou avez des problèmes cardiovasculaires, n’hésitez pas à faire un test de dépistage. C’est la seule façon de limiter les risques de complication de cette maladie. Sachez que cette maladie peut affecter d’autres organes comme le foie, les reins, les yeux s’il n’est pas contrôlé de façon régulière.

Faire du sport et adopter une bonne habitude alimentaire sont des moyens de prévention efficace du diabète. Et vous, quelles solutions adoptez-vous pour le stabiliser ?

LAISSER UN COMMENTAIRE