Vous venez d’acquérir un nouveau véhicule et vous vous demandez quel type d’assurance choisir. Voici une revue de détail des formules généralement proposée par les compagnies d’assurance.

La garantie de base obligatoire

Avant toute chose, il est important de rappeler que l’assurance d’un véhicule est obligatoire. La loi et le Code des assurances vous l’imposent, qu’il s’agisse d’une voiture d’occasion ou neuve, qu’elle circule ou non.
L’obligation d’assurance porte sur les dommages corporels et matériels que vous faites subir à de tierces personnes. Elle correspond au contrat minimum de responsabilité civile, que l’on appelle aussi assurance « au tiers » ou « au tiers simple ». Votre contrat d’assurance automobile prend en charge financièrement l’indemnisation totale des victimes à votre place. Ses garanties vous permettent de réparer les conséquences d’un accident automobile causé par votre véhicule assuré. Elles interviennent si vous entrez en collision avec tous les types de véhicules, de bâtiments ou de mobilier urbain. De même, si celle-ci engendre des blessures ou un décès de toutes les personnes impliquées dans l’accident : tous les passagers des voitures, les piétons, les cyclistes, les motocyclistes…
La loi vous oblige également à souscrire un contrat d’assurance auprès d’une société d’assurance. Le meilleur moyen de comparer et choisir votre assureur est d’aller sur internet. Vous pouvez demander des devis auprès des assureurs ou consulter des sites de comparateur d’assurance auto en ligne. Dans tous les cas, vous pourrez ainsi procéder à des simulations gratuites pour prendre votre décision.
Le Code des assurances étend aussi cette obligation d’assurance à vos remorques et caravanes d’un poids inférieur à 750 kg.

Les principales garanties facultatives

D’autres types de sinistres automobiles peuvent survenir sans faire intervenir la notion de responsabilité. Pour pouvoir couvrir ces risques, vous devez souscrire à des garanties supplémentaires. Les assureurs vous proposent des contrats qui se présentent sous la forme de formules ou d’options plus ou moins personnalisées. Prenez le temps de les étudier pour choisir celles qui vous conviennent le mieux.
La garantie des dommages corporels du conducteur assuré permet d’indemniser les suites des préjudices corporels que vous subissez. De fait, la responsabilité civile exclut les dommages causés au conducteur du véhicule, que vous soyez responsable ou non de l’accident.
La garantie dommages tous accidents, aussi appelée « assurance tous risques », couvre tous les dommages matériels causés à votre véhicule, que votre responsabilité soit engagée ou non.
Vous avez tout intérêt à y souscrire sous peine de ne bénéficier que de la prise en charge sécurité sociale : remboursement de frais médicaux et versement d’indemnités journalières.
La garantie vol vous indemnise à hauteur de la valeur de votre véhicule à la date du vol ou de la tentative de vol, d’effraction et de « car jacking ».
La garantie incendie rembourse les dégradations dues à un incendie ou à la foudre.
La garantie bris de glace vise les dommages causés au pare-brise et aux autres surfaces vitrées de la voiture.
La garantie tempête qui s’applique aux détériorations dues au déchaînement du vent.
La garantie catastrophe naturelle dédommage les préjudices résultant d’un événement naturel. Comme une inondation, un glissement de terrain, un tsunami, un cyclone, un séisme…
La garantie assistance concerne le dépannage et le remorquage de votre véhicule et de ses passagers si nécessaire. Selon le contrat souscrit, une franchise kilométrique s’applique à partir d’une distance fixée qui va de 0 km à 50 km.

LAISSER UN COMMENTAIRE